Prothésie ongulaire : Les contre-indications

 


Contre-indications

Pour des raisons de sécurité et pour éviter tout problème ou complications, le recours à la pose de prothèses d’ongles est à éviter voire à proscrire dans certains cas, et en particulier pour les personnes :

– diabétiques
– mineures de moins de 17 ans
– devant subir une intervention chirurgicale.
– ayant une maladie de l’ongle de type mycose, à faire traiter au préalable par un médecin.

L’ongle est perméable aux substances qui sont en contact avec lui, dans un sens comme dans l’autre. Le fait de le recouvrir de gel ou de résine l’isole plus ou moins de l’air, et dans certains cas, l’état de santé de la personne portant les prothèses d’ongles a un rôle dans leur tenue (bain hormonale, présence de toxines, transpiration excessive, médicaments etc…)
Le recours à la pose de prothèses d’ongles est donc sans garantie de tenue pour les personnes :

– enceintes
– ayant un traitement médicamenteux au long cours
– ayant subi une anesthésie générale récemment
– étant sujette à une « transpiration » excessive de l’ongle
– le stress peut également être la cause de décollement des prothèses, par les changements hormonaux qu’il provoque

Publicités